Sélectionner une page

Un passionné de nature et de photo

Suite à un parcours professionnel  d’initiation aux activités physiques de pleine nature, j’ai dû m’orienter différemment et aborder l’ handicap de façon à concilier ma soif de nature avec mes capacités physiques. Grâce aux « engins » électriques actuels, je peux me déplacer de façon sereine. Les astuces et la prudence sont de rigueurs afin que mes excursions en solo se déroulent sans encombres. Avoir la « chance » de pouvoir me déplacer debout sur de courtes distances me permet un choix plus vaste dans mes cadrages photographiques.                                                                    Serge

 

  Un parcours d’une autre échelle..

Les moyens de transport utilisés pour la prise de vue sont parfois peu « nature » mais efficaces. Une troisième roue électrique couplée à un fauteuil roulant est parfaite. Silencieuse sur les pistes ou petites routes goudronnées, se faufilant sur les sentiers. L’appui des avant bras sur le guidon parfait à la stabilité de longs télé-objectifs.

Ses défauts vont du bruit effectué sur les chemins très caillouteux, l’enlisement dans le sable, sa limite au franchissement d’obstacles et la pluie !

La trottinette électrique avec selle permet quand à elle plus de mobilité, seule sa puissance peut être un frein lors de l’ascension de rudes chemins. Aussi, faut il encore tenir dessus.                         D’ autres véhicules à quartes roues, possédant une autonomie et des capacités de franchissement étonnantes sont très efficaces pour accéder seul sur des sommets. Moins discrètes pour l’approche des animaux, ils ont le défaut d’être cher.                   Le canoé est pratique en eaux calmes mais nécessite de l’aide pour la mise à l’eau.

La barque, bien que plus volumineuse permet un meilleur confort tout en permettant de pivoter à 360° pour les prises de vue. 

La Joellette qui est une chaise à porteur sur roue est tout terrain si les bras qui la tracte et la propulse sont costauds ! Une fois installé le champ de vision est réduit sur l’avant. Idéale pour la découverte d’un site et la convivialité !

Les pièges photographiques, sont très utiles pour déterminer les espèces aux mœurs nocturnes. Retrouvez sur YOU TUBE les vidéos effectuées en effectuant une recherche avec mon nom.

L’affût depuis une voiture bien que peu « nature » permet confort tout en permettant une approche parfois meilleure que par tout autre moyens. L’affût depuis une fenêtre est on ne peut meilleur si l’on ne peut pas se déplacer du tout.

En balade, un filet de camouflage judicieusement placé avec des pinces à linges fait des merveille tout en étant léger.

La photographie animalière s’effectuant seul, nécessite malice et prudence.

Mes lieux de prédilections sont les départements des Alpes maritimes, du Var et Alpes de hautes Provence.

Remerciements

Les associations telles que :  Les Géophiles, Chemin des sens, Osons la différence, font un travail considérable en direction des personnes à mobilité réduite ou ayant d’autres handicaps dans les Alpes-Maritimes. Des randonnées conviviales en milieux naturels y sont organisées en utilisant les moyens tel que des 3éme roues et joelettes. Solidarité et entre-aide n’y sont pas un vain mot.

Un grand Merci à elles pour leur accueil et leur professionnalisme.

 

 

 

 

 

 

 

Si vous aimez ces photos…

Chacun de nous possède « sa » Provence, réelle ou imaginaire cette dernière en a inspirés plus d’un au fil du temps. Si vous l’êtes aussi et souhaitez avoir des informations complémentaires sur ma pratique, contactez moi  à l’adresse : gazzserge@yahoo.fr